Les différentes variétés de thé

J’ai voulu faire cet article en un seul billet et je me suis rendue compte que celui-ci allait être trop lourd. Alors comme je pense à vous, j’ai décidé de vous le faire en plusieurs petits billets traitant un à un des différentes variétés de thés.

Aujourd’hui, je vais commencer par vous faire une explication générale.

Nous connaissons différents variétés de thés: noirs, blancs, verts, wulong… Ces différents thés, à la différence de ce que nous pouvons penser, proviennent tous de la même plante : le camellias sinensis. Ce qui va les différencier tient à l’époque de la récolte, l’environnement, le terrain, l’altitude et le mode de transformation. Ainsi, tour à tour, je vous expliquerai où on les trouve, à quelle époque on les cueille et leur mode de préparation.

Attention toutefois, certains produits sont abusivement appelés thé alors qu’ils ne contiennent aucune théine ni tanin ou ne proviennent pas du théier. C’est le cas du thé rouge qui vient du rooibos, du Maté (sorte de houx qui vient d’Amérique du Sud) fort en théine mais qui n’a pas de rapport avec le théier mais encore des infusions de plantes qui ne sont pas faites avec des feuilles de thé. Certaines langues n’ont pas de mots  pour dissocier les mots thé et infusion et il arrive qu’en traduisant l’on ne tienne pas compte de la distinction.

Je vous expliquerai dans le billet prochain dans les différentes variétés de thé ce qu’est la thé noir !

Étiquetté