Livraison offerte dès 45€ de commande

La rencontre du papier washi, papier japonais, et des boîtes à thé

Depuis plusieurs années, nous proposons dans notre catalogue une gamme importante de boîtes à thé washi. Mais quel est ce papier dont tout buveur de thé a déjà entendu parlé ?

Qu’est ce que le papier washi ?

Le papier japonais, appelé papier washi, est d’une qualité supérieure aux papiers traditionnels occidentaux. En effet, la principale caractéristique du papier washi est de pouvoir être mouillé et brossé (avec précaution tout de même évidemment). Les longues fibres qui le compose lui confère par ailleurs une excellente résistance.

Les papiers japonais ont une place à part depuis des siècles dans la culture nippone, que ce soit pour la calligraphie ou la décoration.

La fabrication du papier washi

Le papier washi est fabriqué au Japon à base des fibres de l’écorce du mûrier, ou kôzo. La récolte des branches d’arbrisseaux est effectuée au mois de Novembre. De nombreuses manipulations sont nécessaires à la récupération des fibres de l’écorce des mûriers. En effet, voici les différentes étapes menées sur l’écorce permettant d’extraire les fibres servant à la fabrication du papier japonais :

  • passée à la vapeur
  • séchée
  • écorchée
  • grattée
  • blanchie au soleil
  • lavée, bouillie
  • triée
  • battue
  • cisaillée.

On comprends mieux pourquoi le papier washi est d’une telle qualité, et ce qui en fait sa renommée ! Ce processus prend 2 à 3 mois durant l’hiver, jusqu’en Février.

Ensuite, afin de pouvoir travailler le papier, une colle végétale fabriquée à partir des racines d’une plante de la famille de l’hibiscus. Celle-ci permettra aux fibres de rester en suspension dans les grands cadres de façonnage du papier japonais, et évitera que les fibres ne se désagrègent au séchage.

Façonnage des feuilles de papier washi Récolte du kozo pour le papier washi

La décoration du papier washi

Feuilles de papier washi   Il existe deux modes de décoration du papier japonais. En effet, la première technique utilise les pochoirs, alors que la seconde consiste en la sérigraphie.

Les feuilles dont les motifs sont apposés par pochoir sont appelées Katazome. Les pochoirs sont fabriqués à partir de plusieurs feuilles de papiers japonais laminées, puis imprégnées de jus de kaki vert et enfumées pour les rendre imperméables. Ils sont ensuite découpés selon les motifs souhaités.

Les papiers washi décorés par sublimation son eux nommés Choyogami. C’est principalement ces papiers que nous utilisons pour personnaliser nos boîtes à thé washi. L’avantage de la sérigraphie, c’est qu’elle rend possible un dépôt d’encre important pour une couleur intense. En règle générale, chaque cadre utilisé en sérigraphie permet d’apposer une couleur du motif. Il est donc nécessaire de réaliser autant de passe que de couleur, les papiers washi ayant de 2 à 10 couleurs par feuille.

Nos boîtes à thé washi dans tout ça ?

Boîtes à thé washiDepuis près de 10 ans, nous proposons des boîtes à thé de fabrication supérieure recouvertes de papier japonais. Ces boîtes à thé washi sont décorées à partir de grandes feuille de 70 par 90cm environ, que nous découpons précisément et collons à la main dans notre atelier du Nord de la France. Ces années nous ont permis d’acquérir les techniques nécessaires pour proposer des boîtes d’excellente qualité, le souci du détail et la valorisation du fait à la main étant notre politique depuis toujours.